Résultats financiers de l'exercice 2006, terminé le 31 mars 2006

Bénéfice net de 192,1 millions de dollars, en baisse de 17,2 %
Revenus de 4,022 milliards de dollars, en hausse de 3,6 %


(Montréal, 6 juin 2006) – Saputo inc. a dévoilé aujourd’hui ses résultats financiers pour l’exercice 2006 terminé le 31 mars 2006.

- Le bénéfice net s’est chiffré à 192,1 millions de dollars (1,83 $ de base par action), une baisse de 17,2 %, comparativement aux 232,1 millions de dollars (2,23 $ de base par action) à l’exercice 2005.

- À l’exercice 2006, la Société a inscrit une réduction de valeur de 10,0 millions de dollars de son placement de portefeuille, liée à une baisse de valeur durable du placement, ce qui a eu un effet après impôts d’environ 8 millions de dollars.

- Les revenus consolidés ont totalisé 4,022 milliards de dollars, soit une hausse de 139,1 millions de dollars, ou 3,6 %, par rapport aux 3,883 milliards de dollars enregistrés pour l’exercice 2005.

- Le bénéfice consolidé avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement et dévaluation (BAIIA) s’est établi à 366,0 millions de dollars, une diminution de 41,8 millions de dollars comparativement aux 407,8 millions de dollars à l’exercice 2005.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers canadien et autres a totalisé 261,6 millions de dollars, comparativement aux 244,2 millions de dollars à l’exercice précédent, une hausse de 17,4 millions de dollars, ou 7,1 %. Cette augmentation est principalement attribuable aux avantages tirés des activités de rationalisation entreprises dans les activités canadiennes au cours des exercices précédents, à l’acquisition de Fromage Côté, conclue le 18 avril 2005, et à l’augmentation du volume de ventes provenant des activités laitières canadiennes comparativement à l’exercice précédent. Au cours de l’exercice, le secteur a engagé des coûts de rationalisation de 2 millions de dollars liés à la fermeture d’usines.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers américain s’est élevé à 78,3 millions de dollars, soit une diminution de 58,7 millions de dollars, ou 42,8 %, comparativement aux 137,0 millions de dollars enregistrés à l’exercice 2005. Cette diminution est imputable à un prix moyen du bloc par livre de fromage inférieur, à une relation moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, tous ces facteurs ayant un effet combiné d’environ 40 millions de dollars, à l’appréciation du dollar canadien, à une charge de rationalisation de 3,3 millions de dollars engagée pour la fermeture de l’usine de Whitehall, en Pennsylvanie, à des dépenses promotionnelles supplémentaires d’environ 15 millions de dollars et à l’augmentation continue des coûts de l’énergie, d’emballage, des ingrédients et de la main-d’œuvre. Ces facteurs ont éliminé l’augmentation du BAIIA provenant de l’augmentation du volume de ventes.

- Le BAIIA du secteur Produits d’épicerie s’est établi à 26,1 millions de dollars, légèrement en baisse par rapport aux 26,6 millions de dollars à l’exercice précédent. Le secteur a engagé des coûts supplémentaires d’environ 2 millions de dollars liés au régime de retraite et d’environ 5 millions de dollars liés à l’augmentation des dépenses en marketing.

- Les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation ont totalisé 299,6 millions de dollars à l’exercice 2006, une augmentation de 30,9 millions de dollars par rapport aux 268,7 millions de dollars à l’exercice 2005.

- La Société a augmenté l’utilisation de ses emprunts bancaires de 28,1 millions de dollars, a émis des actions pour un montant de 13,7 millions de dollars en vertu du régime d’options d’achat d’actions, a versé 72,2 millions de dollars en dividende et a procédé au rachat d’actions ordinaires à des fins d’annulation, pour un montant de 38,0 millions de dollars, dans le cadre du programme de rachat dans le cours normal des activités.

Sommaire des résultats du quatrième trimestre

- Le bénéfice net a totalisé 37,7 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 mars 2006, en baisse de 22,0 millions de dollars, comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

- Au cours du trimestre, la Société a inscrit une réduction de valeur de son placement de portefeuille de 10,0 millions de dollars, liée à une baisse de valeur durable du placement, ce qui a eu un effet après impôts d’environ 8 millions de dollars.

- Les revenus ont totalisé 969,9 millions de dollars, une augmentation de 53,1 millions de dollars, ou 5,8 %, par rapport aux 916,8 millions de dollars du trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette augmentation est principalement attribuable au secteur Produits laitiers canadien et autres. La hausse des prix de ventes et des volumes de ventes plus élevés dans toutes les divisions du secteur, de même que l’ajout de Fromage Côté, acquise le 18 avril 2005, sont responsables de l’augmentation des revenus. Les revenus du secteur Produits laitiers américain ont diminué d’environ 27 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. La combinaison de la baisse du prix moyen du bloc par livre de fromage et de l’appréciation du dollar canadien a réduit les revenus d’environ 53 millions de dollars. Ces facteurs défavorables ont contrebalancé un accroissement des revenus d’environ 26 millions de dollars résultant d’une augmentation de 7,5 % du volume de ventes comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Les revenus du secteur Produits d’épicerie ont augmenté d’environ 5 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent, principalement grâce aux nouvelles ventes enregistrées par la division Boulangerie.

- Le BAIIA du quatrième trimestre a totalisé 81,8 millions de dollars, une diminution de 21,5 millions de dollars par rapport à la même période de l’exercice précédent.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers canadien et autres a diminué d’environ 5 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice 2006, par rapport au trimestre de l’exercice précédent. Cette baisse est imputable à des coûts de rationalisation de 1,0 million de dollars engagés au quatrième trimestre de l’exercice 2006 pour la fermeture de l’usine de Harrowsmith, en Ontario, et aux effets négatifs des changements apportés à la taxe à l’exportation sur les activités en Argentine. Une diminution de la production fromagère au Canada, conformément à l’objectif de réduction des stocks de la Société, a aussi eu une incidence négative sur le BAIIA du quatrième trimestre de l’exercice 2006.

- Le BAIIA du secteur Produits laitiers américain a diminué d’environ 18 millions de dollars par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Les facteurs responsables de cette baisse sont le prix moyen plus faible du bloc par livre de fromage, la relation moins favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait, l’augmentation soutenue des coûts de l’énergie et les coûts de rationalisation de 2,5 millions de dollars engagés au quatrième trimestre de l’exercice 2006 pour la fermeture de l’usine de Whitehall, en Pennsylvanie.

- Le BAIIA du secteur Produits d’épicerie a augmenté d’environ 1 million de dollars, en raison de l’amélioration des marges réalisées sur les ventes existantes, d’un BAIIA supplémentaire généré par l’accroissement général du volume des ventes et par des efficiences accrues.


Perspectives

À l’aube de l’exercice 2007, la vision et les perspectives de croissance de Saputo sont en parfaite harmonie. La Société est confiante qu’elle est très bien positionnée pour continuer de se développer. Toutes ses divisions se sont fixé des objectifs précis spécifiques à leurs propres marchés et se sont engagées pleinement à déployer tous les efforts nécessaires pour les atteindre.

Les principaux objectifs de la Société demeurent de créer de la valeur et de devenir un transformateur laitier de calibre mondial. Pour atteindre ses objectifs, elle se concentrera sur la croissance par le biais d’acquisitions, par des améliorations au chapitre de l’efficience opérationnelle et par l’innovation.

Ces dernières années, Saputo a procédé à plusieurs acquisitions, grandes et petites, qui toutes ont eu une incidence importante sur son évolution. Au cours de l’exercice 2006, deux acquisitions ont été conclues, l’une au Canada et l’autre aux États-Unis. En procédant à une acquisition en Allemagne en avril 2006, la Société a établi une première présence à l’extérieur des Amériques, qui lui permettra de compléter ses activités existantes et de poursuivre son expansion internationale. Nul doute que la croissance de Saputo sera alimentée par d’autres acquisitions. Elle restera proactive et s’efforcera de trouver les bonnes opportunités d’affaires.

Outre les acquisitions, la Société croit en l’augmentation du bénéfice net par l’amélioration constante de ses façons de faire. Elle continuera donc de se surpasser en cherchant toujours une plus grande efficience sur le plan de l’exploitation et en poursuivant l’innovation. La croissance organique est absolument essentielle, car elle permet à la Société de se concentrer sur les aspects contrôlables de sa production et d’atténuer ainsi les effets des conditions défavorables du marché.

Saputo entrevoit l’exercice 2007 avec beaucoup d’optimisme. Évidemment, comme c’est souvent le cas, certaines circonstances indépendantes de sa volonté pourraient avoir une incidence sur ses résultats. Cependant, la Société est convaincue qu’elle est bien positionnée pour déjouer les conditions défavorables du marché et continuer de croître. Elle vise le retour aux niveaux de rentabilité qu’elle a connus par le passé.

La position financière de la Société demeure excellente et lui procure une souplesse considérable pour assurer son développement futur. Son bilan est solide, avec 2,254 milliards de dollars d’actif et son ratio de la dette portant intérêt sur les capitaux propres s’établit à 0,17. Ses engagements contractuels à court terme relatifs aux emprunts bancaires et aux effets de premier rang lui permettraient, si de nouvelles dettes étaient contractées, d’ajouter près de 1,5 milliard de dollars en emprunts supplémentaires pour procéder à des acquisitions.

États financiers et rapport de gestion
Pour de l’information additionnelle relativement à l’exercice 2006 et au quatrième trimestre de l’exercice 2006, veuillez vous référez à nos états financiers consolidés vérifiés et les notes y afférentes et à notre rapport de gestion pour l’exercice terminé le 31 mars 2006. Ces documents peuvent être obtenus sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com.

Mise en garde relative à l’information financière prospective

Ce communiqué, y compris la rubrique « Perspectives », contient de l’information financière prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Cette information est fondée sur les hypothèses, attentes et estimations actuelles de la Société à propos des revenus et des charges prévus, de la conjoncture économique au Canada, aux États-Unis, en Argentine et en Allemagne, de son aptitude à attirer et fidéliser les clients et les consommateurs, de ses charges d’exploitation et de l’approvisionnement en matières premières et en énergie qui sont assujettis à certains risques et incertitudes. Les résultats réels pourraient différer de manière importante des conclusions, prévisions ou projections énoncées dans cette information financière prospective. Par conséquent, la Société ne peut garantir que ces déclarations prospectives se concrétiseront. Les hypothèses, attentes et estimations élaborées dans la préparation des déclarations prospectives et les risques qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de manière importante des prévisions actuelles de la Société sont abordés tout au long du rapport de gestion et, notamment, à la rubrique « Risques et incertitudes ». L’information financière prospective qui figure dans le présent communiqué, y compris à la rubrique « Perspectives », est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Vous ne devriez pas accorder une importance indue à l’information financière prospective, ni vous y fier à une autre date. Bien que la Société puisse choisir de le faire, elle n’est pas tenue, à quelque moment que ce soit, de mettre à jour ces renseignements et elle ne s’engage pas à le faire.

Dividendes

Le conseil d’administration a déclaré un dividende de 0,18 $ par action, payable le 21 juillet 2006 aux actionnaires inscrits le 10 juillet 2006. Ce dividende est lié au trimestre terminé le 31 mars 2006.

Conférence téléphonique
Une conférence téléphonique afin de discuter des résultats de l’exercice 2006 aura lieu le 6 juin 2006 à 14 h 30, heure de l’Est. Le numéro à composer afin de participer à cette conférence téléphonique est le 1 800 525 6384. Veuillez s’il vous plait signaler ce numéro cinq minutes avant le début de la conférence.

Pour écouter cet appel via Internet, veuillez vous rendre à l’adresse suivante : http://events.onlinebroadcasting.com/saputo/060606/index.php?l=fr

Pour ceux qui ne pourront participer, un enregistrement de la conférence sera disponible pour écoute jusqu’à minuit le mardi 13 juin 2006. Pour accéder à la transmission de l’enregistrement, veuillez signaler le 1 800 374 8183, code d’accès 9505792. La conférence sera également archivée sur le site Internet de Saputo à l’adresse www.saputo.com.

La Société
Toujours de main de maître, Saputo transforme en réussite la passion et l’esprit d’initiative animant les 8 400 hommes et femmes qui se dévouent dans ses 44 usines réparties dans le monde entier. Combinant tradition et innovation, la Société produit, commercialise et distribue des produits de haute qualité sous des marques réputées telles que Saputo, Alexis de Portneuf, Armstrong, Baxter, Dairyland, De Lucia, Dragone, DuVillage de Warwick, Frigo, Kingsey, La Paulina, Nutrilait, Princesse, Ricrem, Sir Laurier d’Arthabaska, Stella, Treasure Cave, HOP&GO! et Vachon. En tant que l’un des vingt plus importants transformateurs laitiers au monde, le plus important transformateur laitier du Canada, parmi les cinq plus importants producteurs de fromage aux États-Unis, le troisième transformateur laitier en importance de l’Argentine et le plus grand manufacturier de petits gâteaux au Canada, Saputo renouvelle chaque jour son engagement envers l’excellence et la croissance. Saputo inc. est une société ouverte dont les actions sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole SAP. Visitez-nous à l’adresse www.saputo.com.

1 Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes comptables généralement reconnus
La Société évalue son rendement financier sur la base de son BAIIA qui est défini comme étant le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement et dévaluation du placement de portefeuille. Le BAIIA n’est pas une mesure de rendement définie par les principes comptables généralement reconnus du Canada et, conséquemment, peut ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d’autres sociétés.

2 Le « prix moyen du bloc » correspond au prix de vente moyen d’un bloc de fromage cheddar de 40 livres sur la Chicago Mercantile Exchange (CME), utilisé comme prix de base du fromage.

- 30 -


Renseignements
Manon Goudreault
Directrice, Communications
(514) 328-3377