Résultats financiers du deuxième trimestre de l’exercice 2009, terminé le 30 septembre 2008

Bénéfice net de 69,0 millions de dollars pour le trimestre, en hausse de 10,4 %
Bénéfice net de 152,0 millions de dollars depuis le début de l’exercice, en hausse de 16,0 %


(Montréal, 4 novembre 2008) – Saputo inc. a dévoilé aujourd’hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’exercice 2009 terminé le 30 septembre 2008.

- Le bénéfice net s’est chiffré à 69,0 millions de dollars (0,34 $ de base par action), en hausse de 6,5 millions de dollars comparativement à 62,5 millions de dollars (0,31 $ de base par action) au même trimestre de l’exercice précédent. Les résultats du trimestre correspondant de l’exercice précédent comprennent une charge d’impôts d’environ 3 millions de dollars découlant d’une réduction de l’actif d’impôts futurs comptabilisé au cours d’exercices antérieurs.

- Les revenus consolidés pour le trimestre terminé le 30 septembre 2008 ont totalisé 1,454 milliard de dollars, en hausse de 165,0 millions de dollars ou 12,8 % par rapport à 1,289 milliard de dollars à la période correspondante de l’exercice précédent. Cette augmentation est en grande partie attribuable à notre Secteur Produits laitiers USA, dont les revenus se sont accrus d’environ 99 millions de dollars. L’ajout des activités d’Alto Dairy Cooperative acquises le 1er avril 2008 (acquisition d’Alto), partiellement contrebalancée par une baisse du prix moyen du bloc1 par livre de fromage et par les conditions moins favorables du marché des sous-produits, explique cette hausse des revenus par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Les revenus de notre Secteur Produits laitiers Canada, Europe et Argentine (CEA) ont augmenté d’environ 67 millions de dollars. Les principaux facteurs ayant contribué à cet accroissement des revenus sont la hausse des prix de vente au Canada et en Argentine découlant de l’augmentation du coût de la matière première, le lait, et l’accroissement du volume de ventes de notre Division Produits laitiers (Argentine). Les revenus de notre Secteur Produits d’épicerie ont diminué d’environ 1 million de dollars par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

- Le BAIIA2 consolidé s’est chiffré à 129,9 millions de dollars, en hausse de 5,8 millions de dollars ou 4,7 % comparativement à 124,1 millions de dollars au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette augmentation est attribuable à une hausse du BAIIA de notre Secteur Produits laitiers CEA de 10,2 millions de dollars. Le BAIIA de notre Secteur Produits laitiers USA a diminué d’environ 3 millions de dollars et le BAIIA de notre Secteur Produits d’épicerie a diminué d’environ 1,4 million de dollars par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

- Le BAIIA du Secteur Produits laitiers CEA s’est chiffré à 94,8 millions de dollars, une hausse de 12,1 % comparativement à la même période l’an dernier. Cette hausse est principalement attribuable à l’augmentation des volumes de ventes sur les marchés national et international de l’Argentine et aux bénéfices continus découlant des mesures de rationalisation mises en œuvre au sein de nos activités canadiennes au cours des exercices précédents. Ces facteurs positifs ont en partie été contrebalancés par les conditions moins favorables du marché des sous-produits.

- Le BAIIA du Secteur Produits laitiers USA a totalisé 31,1 millions de dollars, en baisse de 8,8 % en comparaison avec le même trimestre de l’exercice précédent. Cette diminution s’explique essentiellement par les conditions moins favorables du marché des sous-produits et par une hausse des charges d’exploitation, partiellement contrebalancées par la contribution de l’acquisition d’Alto et par une relation plus favorable entre le prix moyen du bloc par livre de fromage et le coût de la matière première, le lait.

- Le BAIIA du Secteur Produits d’épicerie s’est établi à 4,0 millions de dollars, une baisse de 25,9 % par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Ce recul est imputable à une baisse du volume de ventes et à une hausse des coûts, qui ont contrebalancé les avantages tirés de l’augmentation des prix entrée en vigueur à la mi-novembre 2007.

- Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation ont totalisé 111,3 millions de dollars, comparativement à 81,7 millions de dollars pour la même période de l’exercice précédent.

- Au cours du deuxième trimestre, la Société a émis des actions pour une contrepartie en espèces de 4,6 millions de dollars dans le cadre du régime d’options d’achat d’actions, remboursé 52,6 millions de dollars d’emprunts bancaires et payé 53,7 millions de dollars en dividendes.

Pour plus de détails sur les résultats du deuxième trimestre de l’exercice 2009 terminé le 30 septembre 2008, veuillez prendre connaissance du rapport trimestriel ci-joint, lequel fait partie intégrante du présent communiqué.

Dividendes
Le conseil d’administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,14 $ par action, payable le 19 décembre 2008 aux actionnaires ordinaires inscrits le 8 décembre 2008.


Rachat dans le cours normal des activités
La Société a annoncé son intention d’acheter au moyen de transactions sur le marché libre ou par tout autre moyen pouvant être autorisé par la Bourse de Toronto (TSX) ou un organisme de réglementation du commerce des valeurs mobilières, certaines de ses actions ordinaires (actions ordinaires) dans le cadre d’un programme de rachat dans le cours normal (programme de rachat) qui débutera le 13 novembre 2008, le tout à des fins d’annulation et sujet à l’approbation réglementaire.

Aux termes du programme de rachat, Saputo peut acheter à des fins d’annulation un maximum de 10 340 377 actions ordinaires, ce qui représente 5 % des 206 807 551 actions ordinaires émises et en circulation au 31 octobre 2008. La moyenne quotidienne des opérations réalisées sur les actions ordinaires de la Société au cours des six derniers mois de calendrier complétés a été de 260 589. En conséquence, la Société est autorisée à racheter au cours d’un même jour de bourse un maximum de 65 147 actions ordinaires. Ces achats seront effectués en conformité avec la réglementation applicable au cours d’une période de 12 mois commençant le 13 novembre 2008 et se terminant le 12 novembre 2009. La contrepartie qui sera versée par la Société pour l’achat de toute action ordinaire en vertu du programme de rachat sera en espèces, et équivaudra à la valeur au marché des actions ordinaires au moment de l’acquisition. Au cours des douze derniers mois, la Société n’a racheté aucune de ses actions dans le cadre du programme de rachat qui a été mis en place en novembre 2008.

La Société est d’avis que l’achat de ses propres actions peut, selon les circonstances, représenter un investissement raisonnable des fonds disponibles.

À la connaissance de Saputo, aucun administrateur, membre de la haute direction ou personnes qui ont un lien avec un administrateur ou un membre de la haute direction de Saputo, qui agissent conjointement ou de concert avec Saputo ou qui détiennent 10 % ou plus de toute catégorie de titres de participation de la Société n’a actuellement l’intention de vendre des actions ordinaires de la Société aux termes du programme de rachat d’actions. Toutefois, ces personnes pourraient vendre par l’intermédiaire de la TSX dans l’éventualité où leurs circonstances propres venaient à changer ou qu’une de ces personnes prenait une décision qui ne serait pas liée au programme de rachat. De plus, les avantages que retireraient ces personnes dont les actions ordinaires sont achetées seraient les mêmes que ceux dont bénéficie tout autre actionnaire qui décide de vendre ses actions ordinaires.

Conférence téléphonique
Une conférence téléphonique afin de discuter des résultats du deuxième trimestre de l’exercice 2009 aura lieu le mardi 4 novembre 2008 à 14 h 30, heure de l’Est. Le numéro à composer afin de participer à cette conférence téléphonique est le 1 888 241 0326, numéro d’identification 69540175. Veuillez s’il vous plait signaler ce numéro cinq minutes avant le début de la conférence.

Pour écouter cet appel sur Internet, veuillez vous rendre à l’adresse suivante : http://events.onlinebroadcasting.com/saputo/110408/index.php?l=fr

Pour ceux qui ne pourront participer, un enregistrement de la conférence sera disponible pour écoute jusqu’à minuit, heure de l’Est, le mardi 11 novembre 2008. Pour accéder à cet enregistrement, veuillez signaler le 1 800 695 9456, code d’accès 69540175. La conférence sera archivée sur le site Internet de Saputo à l’adresse www.saputo.com.

La Société
Ensemble, au fil des ans, nous avons aspiré à faire croître Saputo en explorant de nouvelles perspectives, tout en restant fidèles à notre culture. Nous devons notre progrès au dévouement continu de nos 9 200 employés qui, répartis dans 5 pays, s’unissent chaque jour pour aller plus loin. Ils fabriquent, mettent en marché et distribuent une vaste gamme de produits de grande qualité, notamment du fromage, du lait, du yogourt, des ingrédients laitiers et des petits gâteaux. Saputo est le 15e plus important transformateur laitier au monde, le plus important au Canada, le troisième en importance en Argentine, parmi les trois plus grands producteurs de fromage aux États-Unis et le plus grand manufacturier de petits gâteaux au Canada. Des consommateurs et des clients dans plus de 40 pays apprécient nos produits distribués sous nos marques réputées telles que Saputo, Alexis de Portneuf, Armstrong, Baxter, Dairyland, Danscorella, De Lucia, Dragone, DuVillage 1860, Frigo, Kingsey, La Paulina, Nutrilait, Ricrem, Stella, Treasure Cave, HOP&GO!, Rondeau et Vachon. Saputo inc. est une société ouverte dont les actions sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole SAP.

1 Le « prix moyen du bloc » correspond au prix moyen d’un bloc de fromage cheddar de 40 livres transigé sur la Chicago Mercantile Exchange (CME), utilisé comme prix de base du fromage.
2 Mesure de calcul des résultats non conforme aux principes comptables généralement reconnus
La Société évalue son rendement financier sur la base de son BAIIA qui est défini comme le bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices et amortissement. Le BAIIA n’est pas une mesure de rendement définie par les principes comptables généralement reconnus du Canada et, conséquemment, peut ne pas être comparable aux mesures similaires présentées par d’autres sociétés.

- 30 -



Renseignements
Karine Vachon
Conseillère, communications
514 328 3377


Rapport